Visite Royale

13.03.2015

Communiqué de presse

VISITE ROYALE AU CENTRE DE FORMATION EN ALTERNANCE DE LHOIST EN ALLEMAGNE

 

UN EXEMPLE À SUIVRE POUR LA BELGIQUE

Limelette, vendredi 13 mars. Dans le cadre d’une visite de travail en Allemagne, le Roi, accompagné d’une très importante délégation belge, visite le centre de formation en alternance de Lhoist situé à Wülfrath en Allemagne. Une septantaine de jeunes sont formés chaque année au sein de LWE Rheinkalk, filiale allemande de Lhoist, en complément d’une formation théorique. Quelque 85 % des apprentis ainsi formés sont engagés chez Lhoist. Le système de formation en alternance permet de lutter efficacement contre le chômage des jeunes et de mieux répondre aux besoins des entreprises.

Le groupe belge Lhoist, entreprise familiale et premier producteur de chaux et de dolomie au monde, accueille aujourd’hui, dans son centre de formation en alternance en Allemagne, le Roi Philippe ainsi qu’une importante délégation belge composée des Ministres de l’Emploi et de l’Enseignement et des représentants des organisations de travailleurs et d’employeurs, du monde de l’enseignement, des services d’emploi, d’instituts de formation et d’acteurs de terrain (PME et écoles).

L’objectif de cette visite est d’étudier les différents aspects de l’enseignement en alternance en Allemagne, un type d’enseignement qui combine une formation pratique en entreprise et une formation théorique dans une école professionnelle ou université. Le « Berufsbildungszentrum » (BBZ), centre de formation de Lhoist, est un pionnier de la formation en alternance puisqu’il a démarré ses programmes en 1950. Depuis cette époque, il est l’un des plus importants contributeurs à la formation des jeunes dans la région de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, en Allemagne.

Une formation avec un emploi à la clef
Le financement de ce type de formation est assuré tant par les entreprises que par l’État. Dans le cas du centre BBZ, Lhoist prend en charge les rémunérations versées aux apprentis, le coût des formateurs ainsi que du matériel et des habits, tandis que l’État finance les formations dans les écoles professionnelles.
Le BBZ forme chaque année une septantaine d’apprentis qui suivent un baccalauréat en ingénierie et mécanique industrielle ou un baccalauréat en ingénierie et électricité. Lhoist a également conclu des partenariats avec d’autres sociétés et des PME de la région. Onze apprentis travaillent ainsi pour cinq sociétés partenaires. En fonction des métiers, les formations en alternance durent entre deux et quatre ans. Une fois leur diplôme acquis, 85 % des étudiants décrochent un emploi au sein de Lhoist.

Efficace contre le chômage des jeunes
Ce système se révèle efficace pour lutter contre le chômage des jeunes. Ce n’est donc pas par hasard que l’Allemagne et l’Autriche – les deux pays européens où la formation en alternance est la plus répandue – affichent, fin 2014, les meilleures performances pour l’emploi des jeunes. À titre de comparaison, le taux de chômage des moins de 24 ans s’élève à 7,4 % en Allemagne, contre 21,6 % dans notre pays. Le système de formation en alternance représente donc un exemple intéressant à suivre en Belgique.

 

Pour les contacts presse
Press@lhoist.com
       
Le groupe Lhoist est le premier producteur de chaux et de dolomie au monde, avec une présence dans plus de 25 pays répartis sur cinq continents. Une présence mondiale qui a été déployée au départ de la Belgique.

Enraciné dans le terroir wallon depuis le XIXème siècle, le groupe Lhoist emploie aujourd’hui 765 personnes en Belgique. Les activités génèrent de nombreux emplois indirects dans notre pays.

Outre les quartiers généraux du groupe situés à Limelette, le centre de décision pour l’Europe de l’Ouest situé à Wavre, le centre mondial en recherche et développement basé à Nivelles et le centre mondial des technologies de l'information localisé à Louvain-la-Neuve, les activités industrielles belges de Lhoist sont réparties sur quatre sites de production établis à Hermalle, à Marche-les-Dames, à On-Jemelle et à Merlemont.

Nos sites en Belgique Rôle social Relations avec les communautés locales

Reduction des émissions

       
Faits et chiffres Belgique Des solutions d'avenir  Nos actions pour la sécurité Réhabilitations des sites