Glossaire

TERME DESCRIPTION
Absorber Dans les procédés de traitement des fumées, la chaux hydratée capture les polluants acides contenus dans les fumées (HCl, SO2, SO3, HF) par absorption. 
Acidification Réduction du pH du sol, des fleuves et des rivières, ainsi que des lacs.
Adoucir Dans l'industrie de la purification de l'eau ou du traitement des effluents, les eaux dures contiennent des niveaux élevés de bicarbonates solubles HCO3-.

Adoucir l'eau par l'adjonction de chaux implique leur précipitation sous forme de carbonates insolubles (CaCO3 ou MgCO3). 

Adsorber Dans les procédés de traitement des fumées, le phénomène d'adsorbtion induit une neutralisation chimique acide-base produisant des sels tels que les CaCl2, CaSO4 ou CaF2.
Agrégats Matériaux granulaires utilisés dans le domaine de la construction. Les agrégats naturels les plus courants d'origine minérale sont le sable, les graviers et les roches concassées. (< 95 % de CaCO3)
Argile - Argile plastique L'argile plastique est une argile similaire au kaolin désordonné, c'est-à-dire qu'il s'agit d'un sédiment alluvionnaire chimiquement altéré et mélangé avec du sable, des matériaux organiques et d'autres constituants. La structure minérale idéale du kaolin a été altérée par le remplacement des atomes d'alumine et de silicium par d'autres éléments dans les cristaux de kaolin. Le déséquilibre découlant de ces substitutions fournit des propriétés de plasticité lorsque l'argile plastique est mélangée à de l'eau en vue de la formation de produits en céramique.
Béton cellulaire autoclavé Béton cellulaire autoclavé utilisé dans le domaine de la construction appelé couramment béton cellulaire.
Blanchir Dans l'industrie du papier, la chaux est d'abord transformée en lait de chaux, puis en carbonate de calcium précipité (PCC) – CaCO3).

Le PCC est rajouté en tant qu'agent de charge (filler) aux fibres cellulosiques pour accroître la brillance, la blancheur, l'opacité et la texture du papier.

Boues Déchets solides, semi-liquides ou liquides générés par une installation municipale, commerciale ou industrielle de traitement des eaux usées, d'approvisionnement en eau ou de contrôle de la pollution de l'air (épurateurs à voie humide) ou tout autre déchet ayant des caractéristiques et effets similaires.
Briques silico-calcaires Les briques silico-calcaires sont fabriquées par la mise en autoclave d'un mélange de sable et de chaux.
Broyage Procédé de réduction de la taille des matériaux (inférieure à 2 à 3 mm généralement).
Calcaire Roche sédimentaire composée de calcite minéral (carbonate de calcium ou CaCO3). On trouve le calcaire sous forme concassée, granulaire, broyée ou moulue.
Calcaire dolomitique Calcaire de qualité intermédiaire contenant des proportions variables de carbonate de magnésium.
Calcination Chauffage des matériaux afin de libérer ses composants volatils ou de modifier la structure des cristaux. Dans l'industrie de la chaux, montée en température pour décarbonater la roche calcaire. Produits calcinés - Oxydes : Chaux vive, chaux dolomitique.
Calcite Minéral cristallin composé de carbonates de calcium.
Carbonate de calcium CaCO3, minéral abondant répandu sur Terre. Lhoist sélectionne les gisements les plus purs pour assurer une large gamme d'applications.
Chaulage des lacs Épandage de poudre de calcaire afin de lutter contre l'acidification des lacs.
Chaux aérienne Les chaux calcique ou dolomitique sont appelées chaux aériennes, car elles se combinent et durcissent avec le dioxyde de carbone présent dans l'air.
Chaux calcinée Chaux très réactive.
Chaux dolomitique CaO.MgO, oxyde de calcium et de magnésium, dolomie calcinée.
Chaux dolomitique hydratée Ca(OH)2Mg(OH)2, hydroxyde de calcium et de magnésium, provenant du mélange d'eau avec de la chaux dolomitique dans des conditions de pression et de température données. Cf Type S.
Chaux dolomitique semi-hydratée Ca(OH)2.MgO, (di)hydroxyde de calcium et oxyde de magnésium, chaux dolomitique semi-hydratée, chaux dolomitique hydratée, chaux éteinte.
Chaux en grains Une des trois principales granulométries de la chaux ; chaque particule mesure généralement entre 2 mm et 12 mm.
Chaux en roches Une des trois principales granulométries de la chaux ; chaque particule est généralement supérieure à 12 mm.
Chaux éteinte Chaux hydratée.
Chaux fine Une des trois principales granulométries de la chaux ; chaque particule est généralement inférieure à 2 mm.
Chaux hydratée Ca(OH)2, hydroxyde de calcium. Obtenu lorsque l'oxyde de calcium est mélangé à de l'eau. Également appelé chaux éteinte. Cf Type N.
Chaux hydraulique Forme chimique impure de la chaux aérienne ayant des propriétés hydrauliques variables. Les caractéristiques hydrauliques proviennent de l'adjonction de quantités importantes de silice, d'alumine et généralement de fer. Ces éléments se combinent chimiquement avec la majeure partie de la chaux qui effectue une réaction hydraulique si on l'expose à l'eau. Chaux généralement utilisée comme liant des enduits et des mortiers.
Chaux magnésienne Pierre calcaire contenant une teneur importante de magnésium, au moins 90 % de calcite et pas plus de 10 % de chaux dolomitique.
Chaux vive CaO, oxyde de calcium, obtenu par calcination du calcaire.
Coaguler, Floculer Les fines particules solides en suspension dans l'eau peuvent être agglomérées et éliminées par coagulation et floculation à l'aide d'agents comme la chaux, le FeCl3 et des polymères.
Compactage Réduction du volume du sol ou des agrégats après application d'une énergie (pression et vibration).
Concentration Quantité de substance active dans un mélange.
Convertisseur Ou four à oxygène. Technologie utilisée au cours du procédé de la fabrication de l'acier visant à transformer la fonte en acier en éliminant le carbone et les impuretés.
Coucher Dans l'industrie du papier, la chaux est d'abord transformée en lait de chaux, puis en carbonate de calcium précipité (PCC) – CaCO3).

Le PCC sert de pigment de remplissage ou de couchage pour apprêter la surface du papier.

Décharge Installation destinée à l'élimination des déchets par enfouissement ou simple dépôt.
Déshydratation Procédé consistant à éliminer l'eau.
Désinfecter Dans les procédés agricoles, les oxydes et les produits hydratés Lhoist servent à détruire les éléments pathogènes, les bactéries et les virus des endroits où vivent les animaux, grâce à leur valeur basique élevée.

Dans le cadre du traitement des boues, la chaux évite la fermentation, limite les odeurs et élimine les agents pathogènes par l'effet du pH >12 (stabilisation et hygiénisation).

Désulfuration Élimination du soufre lors du procédé de fabrication de l'acier ou du traitement des fumées.
Dolomie CaCO3MgCO3, carbonate de calcium et de magnésium, calcaire dolomitique, calcaire magnésien.
Dolomie semi-calcinée CaCO3.MgO, oxyde de carbonate de magnésium et calcium, dolomie d'enfournement, dolomie calcinée, dolomie semi-calcinée, chaux dolomitique.
Effluent Rebut ultime des procédés.
Enrichir Dans le cadre du traitement desboues, les produits Lhoist enrichissent les boues en calcium ou en magnésium pour une valorisation en agriculture.
Exothermique Qualifie une réaction chimique qui dégage de la chaleur.
Fertiliser Dans le cadre des procédés agricoles, le calcium et le magnésium sont des nutriments essentiels au développement des plantes.
Filler (charge) Calcaire ou dolomie finement broyé. Utilisé comme filler dans les enrobés bitumeux, les plastiques, les peintures, le papier, etc. Substance ajoutée à un système ou un produit pour améliorer son volume, son poids, sa viscosité, son opacité ou sa résistance et souvent pour réduire son coût. En génie civil, le calcaire utilisé comme filler et la chaux hydratée comme additif asphaltique rendent plus rigide l'enrobé et augmentent la qualité des mélanges bitumeux destinés principalement aux couches de surface du revêtement routier.
Floculant La floculation est un procédé au cours duquel un soluté est extrait d'une solution sous forme de flocons. La floculation et la sédimentation sont largement employées pour la purification de l'eau potable ainsi que pour le traitement des eaux usées et d'autres eaux industrielles.

En génie civil, la chaux modifie rapidement la structure des sols argileux en réduisant leur plasticité.

Ces deux fonctionnalités améliorent la capacité portante du sol en termes de transport sur le chantier et de compactage.

Fondant Lors de la fabrication du verre, il abaisse le point de fusion du sable de silice (en venant compléter d'autres fondants comme l'oxyde de sodium (Na2O) ce qui permet de limiter la consommation d'énergie du verre industriel.

Lors de la fabrication de l'acier, le calcaire et la chaux réduisent le point de fusion et augmentent la fluidité du laitier.

C'est un agent qui accélère la dissolution du matériau de façon à extraire les impuretés pendant la fabrication de l'acier lors du dégazage dans la poche d'acier. Il est utilisé pour influer sur la réduction de l'oxygène actif dans le laitier et l'acier.

Four à arc électrique Four qui transforme le fer et la ferraille en acier à l'aide d'électrodes en graphite. Cet arc électrique traversant les électrodes et la charge métallique crée une chaleur intense qui fait fondre la charge. Des alliages peuvent être rajoutés au cours de cette opération.
Four à flux parallèle régénératif Le four à flux parallèle régénératif fait partie des nombreuses technologies de calcination de la chaux et offre des performances élevées. Ce type de four se compose de 2 à 3 cuves reliées entre elles par un carneau de liaison. Le combustible est injecté dans le four par une série de lances qui sont plongées dans la charge. Ce four fonctionne par alternance de deux cycles : lorsqu'une cuve est en cycle de cuisson, elle reçoit de l'énergie par l'extrémité des lances tandis que l'autre cuve est en cycle de préchauffage dans laquelle les effluents gazeux transfèrent leur énergie au calcaire. Toutes les 12 minutes environ, le cycle s'inverse.

La température du calcaire augmente au fur et à mesure qu'il se déplace vers le bas du four jusqu'à ce qu'il atteigne l'extrémité des lances. Il s'ensuit une phase de calcination à température comprise entre 900 °C et 1 100 °C, ce qui assure la production de chaux réactives.

Fours Technologies utilisées dans l'industrie de chaux pour éliminer le CO2 des carbonates, pour agglomérer les roches dolomitiques ou assécher les minéraux industriels. Différents types de technologies existent.
Fours annulaires droits Le four annulaire droit figure parmi les nombreuses technologies de fours à chaux. Partant d'un axe vertical, les chambres de combustion externes sont installées à deux niveaux. 4 ou 5 chambres figurent à chaque niveau selon la taille du four. Un cylindre interne crée une zone annulaire par laquelle passe la charge, d'où son appellation de « four annulaire ». Le cylindre intérieur subit une pression négative ; cela crée les conditions favorisant une boucle de recirculation des gaz au sein du four, augmentant ainsi la zone effective de calcination (par rapport aux autres fours verticaux). Cela permet de produire une chaux réactive par comparaison aux fours droits classiques.
Fours droits à alimentation mixte Le four droit à alimentation mixte figure parmi les nombreuses technologies de fours à chaux. Dans ce four, le calcaire (pierre dolomitique) est mélangé à une charge de combustible solide versée au sommet du four. L'air de refroidissement de la chaux, insufflé depuis la base, sert d'air de combustion. Lorsque l'air de refroidissement progresse vers le haut, il rencontre le combustible solide (qui descend avec la charge) ce qui provoque une hausse soudaine de la température. Cela permet de produire de la chaux de façon industrielle avec une réactivité très basse, voire même de la dolomie frittée. Dans d'autres fours verticaux, le combustible est injecté via des lances latérales à l'intérieur de la charge, directement dans la zone de calcination.
Fours rotatifs Le four rotatif fait partie des nombreuses technologies de fours à chaux. Le four rotatif consiste en un long tube incliné, d'environ cent mètres de longueur alimenté par des pierres allant de 50 mm à une taille parfois nettement inférieure (moins de 3 mm). La rotation et l'inclinaison du tube oblige le calcaire à rouler du haut vers le bas. La charge occupe seulement 10 % de la section transversale du conduit ; le reste est occupé par des gaz ascendants, aspirés par un ventilateur d'extraction. Les combustibles sont injectés dans le brûleur principal, situé en bas du tube, juste avant le refroidisseur. Ces fours peuvent générer divers profils de cuisson et servent à produire une chaux de qualité de faible teneur en CO2 résiduel, de réactivité contrôlée et à faible teneur en soufre généralement.
GCC Carbonate de calcium naturel. Le carbonate de calcium naturel est produit par concassage et broyage des roches carbonatées (calcaire, craie ou marbre).
Gypse Nom courant du minéral principalement composé de sulfate de calcium complètement hydraté, CaSO4 x 2H2O ou de sulfate dihydraté de calcium. Le gypse se trouve à l'état naturel dans de nombreuses régions et est obtenu par certains procédés de désulfuration des fumées.
Haut-fourneau Technologie utilisée au cours du procédé de la fabrication de l'acier visant à réduire l'oxyde de fer en fer métallique (appelé également fonte) et à éliminer les impuretés du minerai de fer.
Hydratation Procédé de transformation d'un oxyde (chaux ou chaux dolomitique) en un hydroxyde, (chaux hydratée ou chaux dolomitique hydratée).

Ce procédé peut être complet ou partiel.

Kaolins Le kaolin est le nom générique donné à la kaolinite, cristal hexagonal plat formé d'oxydes et d'hydroxyles de silicium et d'aluminium. Lorsqu'il a été traité pour en éliminer le sable et les composés organiques, le kaolin fait office de filler, de matériau de couchage pour plus de brillance ; c'est aussi une source d'alumine dans l'industrie de la verrerie et des céramiques et un additif dans le secteur des adhésifs, des peintures et d'autres produits.
Lait Particules en suspension dans l'eau.
Lait de chaux Suspension de particules d'hydroxyde de calcium dans l'eau. Ces particules sont responsables de l'aspect laiteux de la solution, d'où le nom de lait de chaux.
Laitier Sous-produit de l'élaboration du fer et de l'acier, le laitier se compose d'oxydes issus des fondants, des impuretés des matériaux bruts et d'éléments indésirables subissant une oxydation au cours du procédé.
Lever Dans l'industrie du bâtiment, ce terme désigne l'augmentation de volume au cours du levage aboutissant à la fabrication de béton cellulaire autoclavé.
Lier Dans les procédés du marché de la construction, la chaux réagit avec le CO2 ou la silice contenue dans le sable pour former du carbonate de calcium ou des silicates de calcium hydratés et former une liaison forte et durable. La chaux réagit avec les matériaux pouzzolaniques pour lier les mortiers et les enduits et conférer une structure plus résistante.
Minéraux industriels Les minéraux industriels sont des composés chimiques naturels.
Mortier Mélange d'un ou de plusieurs liants organiques ou inorganiques, agrégats, fillers, additifs et/ou adjuvants.
Mortier d'enduit Revêtement durable composé de chaux et d'agrégat qui protège la surface des murs d'un bâtiment.
Mouture Procédé de réduction de la taille des matériaux (inférieure à 100 µm généralement).
Neutraliser Dans les procédés agricoles, les produits Lhoist réduisent l'acidité des sols de façon à améliorer la disponibilité des nutriments dans le but de doper l'activité biologique et d'améliorer la structure du sol.

Dans le cadre du traitement des fumées, cette capture consiste en une neutralisation chimique acide-base produisant des sels tels que les CaCl2, CaSO4 ou CaF2.

Dans le domaine de la purification de l'eau ou du traitement des effluents, les produits Lhoist corrigent l'acidité de l'eau ou des effluents en les amenant à pH neutre (pH=7) ou à la valeur de pH cible du procédé.

Certaines eaux sont naturellement riches en dioxyde de carbone (CO2) par rapport à l'équilibre calco-carbonique et sont agressives. Le CO2 en excès peut être neutralisé par ajout de produits à base de carbonate pour recouvrer une eau dont le pH est équilibré.

Nourrir En agriculture, le calcium et le magnésium sont également des éléments essentiels de l'alimentation animale. 
Pâte Désigne un mélange de chaux (hydroxyde de calcium) et d'eau employé pour la fabrication des enduits, des mortiers et des crépis à la chaux.
PCC Le carbonate de calcium précipité résulte d'une série de réactions chimiques contrôlées. La chaux vive est généralement mélangée à de l'eau pour former un lait auquel on ajoute du dioxyde de carbone. La réaction qui en résulte produit un carbonate de calcium précipité (CaCO3) de texture extrêmement fine. Cette charge est utilisée dans la production de papier pour améliorer sa blancheur, son opacité et sa texture.
Perte au feu (LOI) Perte de masse sous l'effet de la chaleur, utilisée pour déterminer la liaison H2O et le CO2 résiduel.
Pigment de couchage Pigment destiné au couchage du papier, généralement sous forme de lait. Mélange de particules très brillantes et pures telles que le calcaire pulvérisé ou le kaolin.
Point de fusion Température à laquelle un solide commence à se liquéfier.
Pouzzolanique Qualifie une réaction entre des matériaux contenant de la silice et de l'alumine réactives (matériaux pouzzolaniques) avec de l'hydroxyde de calcium, produisant des silicates de calcium hydratés qui ont la propriété de durcir en masse.
Précipiter Dans le domaine de la purification de l'eau ou du traitement des effluents, les métaux lourds sont moins solubles dans l'eau, dans des plages de pH précises, où ils se précipitent. D'autres ions tels que les sulfates, les phosphates ou les fluorures peuvent également être éliminés de l'eau par ajustement du pH. 
Protéger En tant que composant réfractaire, la chaux dolomitique est très stable comme l'atteste son point de fusion élevé (2 400 °C) ; elle offre ainsi une bonne résistance à de très hautes températures.

Par ailleurs, avec sa porosité très réduite, les produits frittés surcuits apportent également une meilleure résistance aux phénomènes suivants :

• Hydratation (avant usage)
• Phases d'infiltration liquide (dans le procédé du client)

Dans les procédés de fabrication de l'acier, la chaux, et surtout la chaux dolomitique, allonge la durée de vie des réfractaires.

Purifier Dans les procédés de fabrication de l'acier, les chaux calcique et dolomitique éliminent la majeure partie des impuretés (silice et alumine principalement) du minerai de fer et réagissent ensemble pour former le laitier fondu. Elles enlèvent également des impuretés mineures comme le soufre (S) et le phosphore (P).
Raffinage Désigne, en général, l'élimination des impuretés. Lors la fabrication de la chaux, ce terme fait également référence à la production de chaux moulue, à l'hydratation de la chaux ou à la production du lait de chaux.
Réactivité Cette mesure indique la manière dont les chaux calcique et dolomitique réagissent au contact de l'eau. Les niveaux modéré, moyen et bas sont retenus comme grandes classifications des chaux vives.
Régénérer Dans l'industrie du papier, la chaux intervient au cours du procédé chimique de fabrication de la pâte à papier, afin de récupérer et régénérer le Na(OH), un réactif qui extrait les fibres de cellulose du bois.
Reminéraliser Pour la purification de l'eau ou le traitement des effluents, il est possible de reminéraliser les eaux potables (ex : Ca++ et HCO3- dissous) en leur ajoutant de la chaux. Selon l'équilibre en CO2 de l'eau, du CO2 sera ajouté par la même occasion (eau pétillante).

La reminéralisation génère des bicarbonates de calcium Ca (HCO3)2 qui stabilisent l'eau à son pH d'équilibre. 

Renforcer Le durcissement est un événement au cours duquel intervient un séchage ou une réaction chimique rendant la structure plus résistante.

Citons, par exemple, l'assèchement des sols, la liaison de la chaux aérienne avec le CO2, la réaction de la silice et du calcium aboutissant à la formation d'aluminates de calcium hydratés. Phénomène également appelé liaison.

Roche Se reporter à la chaux en roches.
Sécher Dans le cadre du traitement des boues, la chaux absorbe l'eau et forme alors de la chaux hydratée. L'hydratation dégage de la chaleur qui contribue également à la réduction de l'eau. Le traitement à la chaux avant la séparation solide-liquide améliore l'efficacité de la déshydratation, ce qui réduit le volume des boues.

Dans les activités de génie civil, la chaux sert à assécher les sols humides.

Solubilité La solubilité (S) d'un composant est la quantité maximum de ce composant qu'il est possible de dissoudre dans un litre d'eau (en mg/L).
Sorbant Le terme s'applique, dans certains systèmes de combustion, aux composants chimiques qui sont ajoutés côté gaz du générateur de vapeur afin de réduire les émissions (par absorption/adsorption). Par exemple, le calcaire est inséré dans les générateurs de vapeur à lit fluidisé afin de réduire les émissions de dioxyde de soufre.
Stabiliser En génie civil, la chaux réagit avec les matériaux pouzzolaniques et produit des liants qui durcissent progressivement au contact de l'eau. Cette propriété permet de stabiliser les matériaux argileux constituant les remblais et les couches de chaussée.

Dans l'industrie du verre, le CaO et le MgO bloquent le processus de cristallisation afin de le stabiliser en verre amorphe et transparent.

Structurer Dans l'industrie du bâtiment, le calcaire utilisé comme agrégat forme le squelette des structures en béton.

En génie civil, les granulats calcaires servent de couches de recouvrement et d'assises pour répartir les charges en réduisant les défaillances structurales des routes liées à une circulation dense. Les sols peuvent aussi être traités à la chaux.

Le chaulage, utilisé en agriculture, améliore la structure physique du sol, ce qui permet une meilleure pénétration de l'eau et de l'air.

Dans le secteur du traitement des boues, la chaux améliore la structure des boues en leur donnant une forme granulaire, ce qui facilite leur manipulation et leur traitement (empilement, stockage, transport,...).

Stuc Forme de crépi destiné au ravalement des murs également appelé enduit.
Surface spécifique La surface spécifique est la surface totale accessible (m²/g). Dans le cadre du traitement des fumées, ce terme caractérise la surface de contact de la chaux hydratée avec les gaz.
Tadelakt Enduit à la chaux brillant, quasi imperméable, pouvant être utilisé à l'intérieur, comme à l'extérieur.
Type N Chaux hydratée développant un comportement moyen/normal au test Emley qui combine la capacité de rétention d'eau et la force de cisaillement.
Type S Chaux hydratée avec un comportement garanti par rapport au test Emley qui combine une forte rétention d'eau et une résistance à la force de cisaillement. La chaux hydratée spéciale est une désignation de l'ASTM permettant de distinguer une chaux hydratée structurelle d'une chaux hydratée normale.
Vp Le volume des pores (cm³/g) donne la mesure directe de l'accessibilité à la surface spécifique.
   
  Sources : Groupe Lhoist, Glossaire EULA