Ce qu'il faut savoir sur...

Lhoist est un producteur majeur de chaux calcique, de dolomie, de chaux dolomitique, de calcaire et d'autres minéraux tels que l'argile plastique.


Qu'est-ce que…

Vous trouverez une sélection de clichés correspondants à ces rubriques dans notre GALERIE DE PHOTOS - CHAUX CALCIQUE ET DOLOMITIQUE.

Qu'est-ce que la chaux ?

La chaux est un terme générique désignant différents types de chaux, de calcaire et de chaux hydratée bien que ces produits soient chimiquement différents de par leur fabrication et leur traitement.

  • Le calcaire (carbonate de calcium - CaCO3) est présent en grandes quantités sous forme de roche naturelle dans le monde entier.
  • La chaux (oxyde de calcium - CaO) est un produit alcalin issu de la transformation chimique du calcaire sous l'effet d'une chaleur supérieure à 900 °C, ce qui nécessite beaucoup d'énergie (3,2 GJ/tCaO). Étant donné sa réaction vive avec l'eau, l'oxyde de calcium également appelé chaux calcinée, est couramment désigné par l'appellation de chaux vive.
  • La chaux hydratée (hydroxyde de calcium - Ca(OH)2) est un produit très alcalin qui se forme lorsque l'oxyde de calcium réagit avec de l'eau. Cette réaction génère de la chaleur. Selon le volume d'eau utilisé, l'hydroxyde de calcium obtenu peut soit être sous la forme d'un hydrate sec (poudre sèche), d'une pâte (chaux en pâte) ou d'un liquide appelé lait de chaux (suspension de particules sèches dans l'eau).
  • Le carbonate de calcium précipité (PCC - CaCO3) est un carbonate de calcium de synthèse. Avec des morphologies spéciales, il est possible de le fabriquer de façon industrielle à l'aide de la réaction entre l'hydroxyde de calcium et le CO2.

 

Qu'est-ce que la chaux dolomitique ?

  • La dolomie (double carbonate de calcium et de magnésium - CaCO3.MgCO3) est le résultat d'une dolomitisation partielle ou totale du carbonate de calcium.  
  • On obtient de la dolomie semi-calcinée (oxyde de carbonate de calcium et magnésium - CaCO3.MgO) lorsque le carbonate de magnésium est partiellement oxydé.
  • La dolomie ou chaux dolomitique (oxyde de calcium et de magnésium - CaO.MgO) est issue de la transformation chimique du double carbonate de calcium et de magnésium sous l'effet d'une chaleur supérieure à 900 °C, ce qui nécessite beaucoup d'énergie (2,935 GJ/t CaO.MgO). Comme la chaux calcique, la chaux dolomitique réagit au contact de l'eau. L'affinité de l'oxyde de calcium (CaO) avec l'eau est supérieure à celle de l'oxyde de magnésium (MgO).
  • La chaux dolomitique semi-hydratée (hydroxyde de calcium et oxyde de magnésium Ca(OH)2.MgO) résulte de la réaction de la chaux dolomitique avec l'eau dans des conditions normales.
  • La chaux dolomitique hydratée (hydroxyde de calcium et de magnésium - Ca(OH)2. Mg(OH)2) est le produit final de la réaction d'hydratation effectuée dans des cuves pressurisées à une température d'environ 150 °C.

 

Qu'est-ce que les minéraux ?

L'infinité de minéraux existants servent à une multitude d'applications industrielles et agricoles. Les minéraux que nous traitons dans nos mines comportent des roches calcaires et dolomitiques d'une grande pureté utilisables dans les nombreux marchés que nous fournissons.
Lhoist est également un fournisseur clé de granulats servant principalement à la construction de routes et aux travaux de génie civil. Dans nos installations américaines, nous extrayons des argiles spécialisées telles que l'argile plastique, le kaolin, la sépiolite, la saponite et la bentonite calcique.

  • L'argile plastique est un silicate d'alumine hydraté, appartenant à la famille des kaolins et formé à partir de sédiments alluvionnaires chimiquement altérés et mélangés avec du sable, des matériaux organiques et d'autres constituants. L'argile plastique contient de nombreux minéraux tels que le kaolin, l'illite, le mica, le feldspath et le quartz. D'autres minéraux « accessoires » et certains matériaux carbonés sont également présents. Il est particulièrement rare et on le trouve en peu d'endroits sur la planète.
  • Le kaolin est le nom générique donné à la kaolinite, cristal hexagonal plat formé d'oxydes et d'hydroxyles de silicium et d'aluminium. Le kaolin, également appelé kaolinite, est un silicate d'alumine en couches avec un faible pouvoir d'expansion/de rétraction et un faible taux d'échange cationique (CEC), formé par le recouvrement chimique de substances silico-alumineuses telles que le feldspath.
  • La sépiolite est un silicate de magnésium avec une structure lamellaire unique présentant une surface spécifique interne et externe extrêmement élevée, un faible taux CEC, une gravité spécifique basse et un pouvoir de dispersion dans l'eau douce et l'eau salée.
  • La saponite est une smectite de magnésium avec de larges espaces entre les couches de sa structure en feuillets et un taux CEC beaucoup plus important que la sépiolite, mais doté du même pouvoir de dispersion dans l'eau douce et l'eau salée.
  • La bentonite de calcium est une argile à base de calcium altéré dotée de propriétés d'échange basique importantes et d'une tendance à l'absorption et à la dilatation beaucoup plus basse que la bentonite de sodium.