Développement durable

Sucre et alcool

Sucre et alcool

Dans certains pays, Lhoist fournit une pierre calcaire de grande qualité pour la production de chaux en industrie sucrière, étant donné que le processus de calcination réclame du dioxyde de carbone lors de la fabrication du sucre. La chaux agit comme un agent de clarification du jus de canne à sucre lors de la fabrication du sucre blanc. Elle peut également être ajoutée au cours du lavage de la canne à sucre afin de traiter les eaux usées.

Dans l’industrie du sucre et de l'alcool, le lait de chaux sert à traiter le jus ainsi qu'à laver la canne à sucre.

Traitement des jus

Le jus brut extrait des broyeurs à meule est impur et doit être clarifié afin d'éliminer les particules solides en suspension. La purification implique la formation de précipités par réaction de la chaux et des substances présentes dans le jus. Le soufre élimine les problèmes de coloration.

Le lait de chaux facilite la floculation des substances colloïdales, élève le pH à 6,8 - 7,0 et permet la formation de sels de calcium grâce à l'acidité naturelle du jus. Une fois qu'ils sont déposés au fond du clarificateur, ces sels attirent les autres impuretés en suspension. Dans l'idéal, le processus de clarification doit avoir lieu à pH final neutre de façon à préserver les molécules de saccharose.

Lavage de la canne à sucre

Au cours du lavage de la canne à sucre, l'eau devient acide et l'adjonction de chaux permet de corriger son pH.

 

En savoir plus : Chimie