Développement durable

Traitement des fumées

Traitement des fumées

L'incinération de déchets ainsi que de nombreux procédés industriels génèrent des effluents gazeux. Ces fumées contiennent souvent des substances polluantes telles que des oxydes de soufre (SO2 + SO3), de l'acide chlorhydrique (HCl), de l'acide fluorhydrique (HF) ainsi que des métaux lourds, des dioxines et des furanes qu'il convient de traiter. La chaux vive, la chaux hydratée et les carbonates de calcium sont des réactifs très efficaces pour capter ces polluants. Lorsqu'ils sont mélangés avec d'autres composés, ils peuvent également adsorber les micropolluants.

Vos activités ont leurs propres caractéristiques en termes de génération de polluants, de limites d'émission, de contraintes matérielles, etc. Nous apportons des solutions personnalisées grâce à nos deux gammes de réactifs pour les traitements des effluents gazeux :

  • Sorbacal® est une gamme de produits destinés à neutraliser la plupart des polluants acides (SOx, HCl et HF).
  • Minsorb® est une gamme de produits qui adsorbent les micropolluants (PCCD/DF, PAH et PCB).

www.sorbacal.com

Nos solutions de traitement des fumées répondent parfaitement aux procédés impliquant différents types de combustibles : du lignite au charbon en passant par la biomasse et les combustibles dérivés de déchets.

Tirant parti d'un réseau international d'experts, lui-même soutenu par un service R&D, d'une longue expérience et d'installations d'essais sur site, nous sommes en mesure de fournir :

  • des produits de qualité (chaux, calcaire, dolomie, minéraux, etc.),
  • des solutions efficaces et fiables,
  • une assistance complète et un support technique aux utilisateurs finaux, ainsi qu'aux fabricants de systèmes de traitement des fumées.

Qui utilise les produits à base de chaux dans le traitement des fumées ?

Un large éventail de secteurs sont concernés, notamment :

  • l'industrie des minéraux (ciment, verre, céramique, brique et tuiles, etc.),
  • l'industrie des métaux non-ferreux (cuivre, aluminium, plomb, etc.),
  • l'industrie des métaux ferreux (bandes d'agglomération, fonderie électrique, four à coke, haut-fourneau, etc.).

Les solutions Lhoist offrent les atouts suivants :

Centrales

  • compatibilité avec différents types de combustibles,
  • sécurité d'approvisionnement,
  • grande variété de produits pouvant être adaptés à vos besoins,
  • combinaison de technologies éprouvées.

Valorisation énergétique des déchets

  • coûts réduits pour le traitement des fumées (rapport stœchiométrique inférieur, moins de déchets à éliminer),
  • efficacité améliorée due à la grande surface spécifique et au haut volume poreux,
  • plus grande variation de la qualité des déchets entrants grâce aux performances de Sorbacal®.

Industries

  • flexibilité pour le choix du combustible (entrants plus ou moins polluants),
  • conformité avec les réglementations par l'utilisation de solutions innovantes,
  • coûts de traitement des fumées réduits grâce à un produit efficace.

Pour savoir comment optimiser l'utilisation de la chaux et du calcaire pour votre ou vos applications spécifiques, cliquez sur le procédé qui convient.

Procédé sec

Le traitement par voie sèche des effluents gazeux nécessite l'injection de chaux hydratée sous forme de poudre sèche afin de neutraliser les gaz acides. Les cendres volantes ainsi que les sels résultant de la réaction induite sont ensuite isolés par un électrofiltre ou, de préférence, par un filtre à manches.

Ce procédé est idéal pour les incinérateurs de faible capacité. Il est facile à mettre en œuvre sur une installation existante et présente les avantages suivants :

  • Coût d'investissement peu élevé
  • Simplicité de conception et de fonctionnement
  • Optimisation de l'espace
  • Facilité d'automatisation
  • Consommation peu élevée d'air comprimé, d'électricité et d'eau
  • Souplesse opérationnelle (concernant la température et la capacité)

Par ailleurs, le sous-produit obtenu par le procédé de purification consiste en une poudre sèche facilement manipulable. Pour réduire la quantité de produits secondaires, Lhoist a développé des chaux hydratées hautement réactives (Sorbacal® SP, Sorbacal® SPS, Sorbacal® H, etc.) qui font du procédé sec une solution très compétitive pour un nombre croissant d'applications.

Procédé semi-humide

Lors du traitement des gaz de combustion, la chaux est injectée dans un réacteur sous forme de lait de chaux vaporisé ou atomisé. Le lait de chaux a une double fonction : préconditionner les fumées en augmentant le taux d'humidité et réduire la température. Il garantit également la dispersion des hydroxydes de calcium en fines particules dès lors que les gouttelettes sont sèches. La chaleur des gaz traités évapore l'eau du lait de chaux et génère un échange gaz-liquide qui produit une poudre sèche.

Procédé humide

Le procédé humide consiste à refroidir les fumées en-dessous du point de rosée. Les gaz acides condensés sont lavés avec les liqueurs dont le pH est contrôlé à l'aide de lait de chaux ou d'une suspension de carbonate de calcium (calcaire moulu). Ce procédé est principalement utilisé dans les installations de grandes dimensions, parce qu'il implique un coût d'investissement supérieur et nécessite un traitement des eaux résiduelles.

Procédé à recirculation

Ce procédé se base sur un taux de recyclage intense parfois combiné à une étape d'activation afin de favoriser l'utilisation des réactifs et améliorer les performances.

Ultra Haute Température

Injectée au cœur de la chambre de combustion (entre 850 °C et 1050 °C), Sorbacal® présente une meilleure réactivité vis-à-vis des émissions d'oxydes de soufre (SOx).

Chaudière à lit fluidisé

La chaudière à lit fluidisé se base sur le principe de la mise en suspension du combustible dans l'air primaire de combustion. Du carbonate de calcium avec une granulométrie spécifique est mélangé au combustible pour éliminer le dioxyde de soufre (SO2) in situ.

Lit fixe

Dans le réacteur à lit fixe, les fumées passent au travers des réactifs sous forme de grains. Leur mission consiste en la captation du HF, du SO3 et du SO2 (ainsi qu'une part d'HCl), dans un faible débit d'effluents gazeux.

Des grains de carbonate de calcium spécialement fractionnés (Sorbacal® C) et des granulés synthétiques (Sorbacal® G) à haute porosité composés de poudre de calcaire et de chaux hydratée offrent une grande efficacité tout en nécessitant un équipement moins lourd.