Verrerie

Glass

Verrerie

Le verre est un produit respectueux de l'environnement utilisé dans les secteurs de la construction, du conditionnement et des technologies. Il est fabriqué à partir de sable de silice, de carbonate de sodium, de carbonate de calcium et/ou de carbonate de magnésium. Les oxydes libérés par ces roches minérales naturelles s'associent pour former du verre en contribuant à sa solidité et à l'amélioration de ses propriétés physico-chimiques.

Le carbonate de calcium et le carbonate de magnésium apportent l'oxyde de calcium (CaO) nécessaire au verre en agissant comme stabilisant pour éviter l’altération du verre. L'oxyde de magnésium (MgO) provenant de la dolomie offre des avantages supplémentaires au cours de la fusion. Il est également doté de propriétés spécifiques telles qu’une viscosité réduite à l’état fondu, une grande résistance physique et la prévention de la cristallisation. Lhoist fournit à l'industrie du verre des produits spécifiques à base de carbonate de calcium et de carbonate de magnésium d'une grande pureté chimique et de granulométrie constante sous la marque Visucal®. Ces produits minéraux, dont les oxydes tels que la chaux, entrent dans la fabrication de différents types de verre. D'autre part, la gamme Sorbacal® permet de traiter les fumées sur les sites de fabrication du verre.

Verre plat

Le verre plat est un verre mécaniquement stable qui peut être découpé et façonné avec un faible taux de cassures. Il est couramment utilisé dans la construction et l'automobile ainsi que pour les panneaux solaires. Il est obtenu par des procédés dits « float ». La fonction de modificateur de réseau des oxydes CaO et MgO est complétée par une hausse allant jusqu'à 5 % de la proportion d'oxyde de magnésium. L'oxyde de magnésium, fourni par le carbonate de magnésium, offre une fourchette de températures de traitement plus étendue, des températures de fusion du mélange vitrifiable plus basses et des conditions d'affinage améliorées. Le carbonate de calcium et le carbonate de magnésium agissent comme stabilisants et permettent ainsi un procédé de production du verre plat sûr et régulier. Ils améliorent également la résistance du verre contre les agressions naturelles ou chimiques.

Verre creux

Le verre creux a un usage industriel mais aussi des applications dans la vie courante : bocaux alimentaires, bouteilles pour la pharmacie et la cosmétique, bouteilles d'eau et de vin et verres de table.

Le carbonate de calcium, la silice et le carbonate de sodium sont les trois composants dont le dosage précis permet d'obtenir ce type de verre. Une teneur en oxyde de fer contrôlée et une granulométrie ajustée du carbonate de calcium offrent une qualité homogène. L'adjonction de quantités parfaitement dosées de carbonate de magnésium contribue à supprimer la cristallisation, à réduire les besoins en carbonate de sodium et à améliorer les conditions d'affinage. En tant que source de calcium et de magnésium, le carbonate de magnésium agit également comme agent fondant et stabilisant.

Fibres de verre de renforcement

Les fibres de verre de renforcement sont des matières premières, dont l'usage final consiste généralement au renforcement de matériaux composites à base de résines thermodurcissables ou thermoplastiques. La production de fibres de verre de renforcement nécessite des fibres régulières de grande qualité, ainsi qu'un verre uniforme utilisant les matières premières les plus homogènes et les plus pures. Le carbonate de calcium et le carbonate de magnésium finement moulus et la chaux spécialement moulue sont des produits standards pour la fibre de verre E et ECR (E-Glass Chemical Resistant). L'oxyde de calcium (CaO) finement moulu est idéal pour les fours de fusion devant augmenter leur capacité ou étant soumis à des limitations énergétiques. Dans les fours entièrement électriques, les produits à base de chaux calcique et de chaux dolomitique empêchent la formation de CO2 sur les couches d'isolation et l'apparition de bulles de gaz carboniques qui remonteraient dans le bain en fusion (et dont l'explosion en surface serait dangereuse).

Laine de verre

Le verre, les produits minéraux et la laine de roche sont considérés comme des matériaux sans danger, ininflammables et de bonne isolation thermique (contre le froid et le chaud) et phonique. Les composants principaux sont le sable de silice et le calcin. La laine de verre est produite en soufflant de l'air sous haute pression sur une coulée de verre en fusion ou par rotation de la coulée de verre comme de la barbe à papa. Le carbonate de calcium et le carbonate de magnésium fournissent du CaO et/ou du MgO qui rectifient la composition chimique ainsi que les propriétés physiques et de fusion. La chaux vive calcique, dolomitique et les carbonates de magnésium servent comme fondants ou agents stabilisants. Les oxydes alcalins CaO et MgO d'origine terrestre augmentent la tension de surface du verre et ont un effet positif sur la laine de verre obtenue.

Verre technique

Le verre technique inclut le verre pour les téléviseurs et les écrans d'ordinateurs, le verre d'éclairage (néons et ampoules), le verre optique, la verrerie de laboratoire, le verre borosilicaté et en céramique (pour la cuisine et autres applications domestiques à haute température) et le verre pour l'industrie électronique (panneaux LCD). Les oxydes de calcium et de magnésium jouent un rôle secondaire mais important étant donné que d'autres oxydes formant le verre sont généralement utilisés (bore, aluminium, etc.). Nous fournissons du carbonate de calcium et du carbonate de magnésium de qualité homogène et constante sous la marque Visucal® pour la production de verre technique (smartphones, téléviseurs, tablettes, etc.) d'une excellente qualité.