Étude et développement d'une carrière

Avant toute opération en carrière, on procède à des études approfondies, à une modélisation et à une définition des réserves disponibles.


Investigation géologique

Les investigations géologiques s'appuient sur des cartes et des études de terrain. Des échantillons représentatifs sont extraits du site en vue d'une analyse chimique et physique afin de déterminer s'ils conviennent à une éventuelle calcination. Par ailleurs, des méthodes géophysiques indirectes fournissent des informations supplémentaires comme l'épaisseur du gisement.

Modélisation géologique

Les géologues interprètent les données recueillies et définissent les unités possédant des caractéristiques chimiques, physiques, voire d'aptitude à la cuisson similaires pour créer un modèle du gisement.

Planification minière

Une modélisation en deux ou trois dimensions de la carrière permet de déterminer les quantités de réserves disponibles pour chaque unité. Les réserves disponibles sont influencées par les propriétés du terrain environnant : topographie et accessibilité du gisement, aspects hydrologiques et licences d'extraction.

En fonction du travail préliminaire, un plan de développement à long terme est dessiné jusqu'à la fin de vie du gisement. Ce plan tient compte:

  • des marchés qui utiliseront en dernier ressort la chaux ou les produits minéraux;
  • des spécifications des produits;
  • des caractéristiques des différents types de fours ou de systèmes de traitement servant à transformer le calcaire ou l'argile en produits à base de chaux ou minéraux.

Pour les opérations à long terme, d'autres aspects doivent également être pris en compte. Ils incluent:

  • les routes d'accès aux différentes zones;
  • la largeur et la hauteur des fronts de taille;
  • la quantité d'eau à pomper;
  • la quantité de terrain à décaper.

La réhabilitation du site, à l'issue de l'exploitation active de la carrière, est également planifiée à l'avance.