Procédé à recirculation par voie sèche (CDS)

Qu'est ce que le procédé à recirculation par voie sèche (CDS) ?

La technologie de recirculation par voie sèche a été développée pour capter le SO2 dans les centrales au charbon. Aujourd’hui, elle est également appliquée au traitement des fumées pour les fours industriels et les chaudières qui utilisent la biomasse, les déchets industriels ou les déchets municipaux en tant que combustibles.

Le procédé à recirculation par voie sèche permet d’éliminer les composants gazeux acides et les micropolluants. Il consiste en la recirculation des résidus de filtration composés des produits de réaction du réactif et des cendres volantes issues du filtre. Les équipements de recirculation par voie sèche fonctionnent exclusivement avec des réactifs calciques. 

Bénéfices

Le procédé à recirculation par voie sèche est généralement composé d’un réacteur suivi d’un filtre à particules. Une fraction importante des résidus solides issus du filtre est recyclée et réinjectée au niveau du réacteur, où du réactif frais est aussi ajouté. Dans la plupart des cas, les résidus sont humidifiés ou de l’eau est ajoutée au niveau du réacteur. L’ajout d’eau joue non seulement un rôle déterminant dans le contrôle de la température du procédé mais permet également d’améliorer les performances de captation. Certaines installations utilisent de la chaux vive (CaO), qui est préalablement hydratée avant d’être injectée dans le procédé à recirculation par voie sèche. 

Un système de recirculation par voie sèche régénère le réactif usagé avant de le réinjecter dans les filtres en amont. Le réactif est toujours un mélange de produit frais et de produit recyclé. 

La recirculation des résidus permet, notamment lorsqu’elle est combinée à l’humidification des résidus, de réduire la consommation de réactif. Elle permet également d’atteindre des taux élevés de captation des gaz acides : plus de 99 % pour le SO2, le SO3, l’HF et l’HCl. 

Gamme de produits Lhoist dédiée au CDS

Les performances des procédés à recirculation par voie sèche sont déterminées par le taux de recirculation et l’humidité des résidus recyclés. La substitution d'une chaux hydratée standard par Sorbacal® CDS permet non seulement de doubler le niveau d'humidité des sous-produits mais aussi d'améliorer leur comportement mécanique. Ces propriétés permettent d'optimiser significativement les performances des procédés CDS. Si nécessaire, la captation des micropolluants peut être assurée par une injection supplémentaire de charbon actif, de coke de lignite ou de Sorbacal® Micro. 

  • Sorbacal® SPS
  • Sorbacal® Micro
  • Sorbacal® SP
  • Sorbacal® H
  • Sorbacal® HSH
  • Sorbacal® CDS
  • Sorbacal® Q
Contactez-nous !

Procédé à recirculation par voie sèche